vendredi 6 juin 2014

Enigme littéraire - Le débarquement de Normandie


En 1943, la première strophe d’un célèbre poème est diffusée à l’attention de la résistance française pour annoncer le débarquement des troupes alliées. Mais le débarquement n’aura pas lieu cette année-là.

Or, le 5 juin 1944,  le même poème est à nouveau envoyé au réseau de résistance sur les ondes de Radio Londres pour préparer le D-Day. 

Bien entendu, lorsque les allemands interceptent à nouveau ce message en juin 1944, ils l’interprètent immédiatement comme étant un signal déterminant. D’autant qu’ils ont pu visualiser des manœuvres et un large déploiement de forces dans le Nord-Pas-de Calais (en réalité, c’était un leurre des alliés). La quinzième armée allemande se met donc rapidement en état d’alerte dans ce secteur, ne se doutant pas que le véritable débarquement aurait lieu en Normandie.

Cette erreur d’appréciation profita aux alliés, puisque les allemands crurent longtemps que la Normandie était un piège et que le gros du débarquement était prévu dans le Nord-Pas-de-Calais. Leurs troupes d’élite restèrent donc mobilisées au mauvais endroit !


Quel est le poème diffusé sur Radio Londres ce 5 juin 1944? 







Réponse :

Il s’agit du poème de Paul Verlaine, intitulé « Chanson d’automne », extrait du recueil « Poèmes saturniens », publié en 1866.
Les alliés n’envoyèrent sur les ondes que la première strophe, mais je vous le propose dans son intégralité :

Chanson d’automne

Les sanglots longs
Des violons
De l’automne
Blessent mon cœur
D’une langueur
Monotone.

Tout suffocant
Et blême quand
Sonne l’heure,
Je me souviens
Des jours anciens
Et je pleure

Et je m’en vais
Au vent mauvais
Qui m’emporte
Deçà, delà,
Pareil à la
Feuille morte.



Je vous suggère de vous rendre à l’adresse suivante, où vous pourrez entendre une archive audio de la BBC avec le fameux message des alliés :

Aucun commentaire:

Publier un commentaire