vendredi 6 juin 2014

Feuille vole - Guy Béart


Autrefois, les feuilles ne volaient jamais,
Elles jalousaient les oiseaux qui passaient.
Elles dirent au soleil : « Vous qui êtes si fort,
Donnez-nous l’audace de prendre enfin notre essor ! »
Une brise douce aussitôt se leva.
De sa branche, une imprudente s’envola,
D’autres la suivirent dans les airs tourbillonnants. 
Les feuilles dansaient, heureuses, libres maintenant.

Feuille vole, vole, danse avec le vent
Dans la farandole des joyeux vivants.
Va vers la lumière, comme les oiseaux,
Loin de nos poussières, plus haut.

Mais le vent volage s’en alla bientôt,
Les feuilles abandonnées tombaient de haut :
Quand on n’est pas un oiseau, du ciel on redescend.
Voici pourquoi, les feuilles mortes tombent ensemble.
Cette histoire vraie n’est pas vraiment morale,
Tous les jours, je vole vers mon idéal.
Et moi, j’aime cette feuille qui voudrait voler,
Car qui ne veut pas voler est déjà enterré…

Feuille, vole, vole, tombe, tombe aussi.
Pauvre feuille folle, merci !





Guy Béart
« Feuille vole » est sortie en 1965 dans le cinquième album studio de Guy Béart intitulé « Les grands principes ». Les paroles et la musique sont de Guy Béart.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire