samedi 20 octobre 2012

Je suis un homme - Zazie


Je suis un singe ou un poisson
Je suis un homme de Cro-Magnon
Sur la Terre en toute saison
Moi je tourne en rond, je tourne en rond.

Je suis un seul puis des millions
Je suis un homme au cœur de lion
À la guerre en toute saison
Moi je tourne en rond, je tourne en rond.

Je suis un homme plein d’ambition
Belle voiture et belle maison
Dans la chambre ou dans le salon
Moi je tourne en rond, je tourne en rond.

Je fais l’amour et la révolution
Je fais le tour de la question
J’avance, avance à reculons
Et je tourne en rond, je tourne en rond.

Tu vois, j’suis pas un homme,
Je suis le roi de l’illusion
Au fond, qu’on me pardonne
Je suis le roi, le roi des cons.

Je fais le monde à ma façon
Coulé dans l’or et le béton
Corps en cage, jeté en prison
Moi je tourne en rond, je tourne en rond.

Assis devant ma télévision
Je suis de l’homme, la négation
Pur produit de consommation
Oui, mon compte est bon
Mon compte est bon.

Tu vois, j’suis pas un homme,
Je suis le roi de l’illusion
Au fond, qu’on me pardonne
Je suis le roi, le roi des cons.

C’est moi, le maître du feu,
Le maître du jeu, le maître du monde
Et vois ce que j’en ai fait,
Une Terre glacée, une Terre brûlée,
La Terre des hommes que les hommes abandonnent.

Je suis un homme au pied du mur
Comme une erreur de la nature
Sur la Terre sans d’autres raisons
Moi je tourne en rond, je tourne en rond.

Je suis un homme et je mesure
Toute l’horreur de ma nature
Pour ma peine, ma punition,
Moi je tourne en rond, je tourne en rond.

Je suis un homme et je mesure
Toute l’horreur de ma nature
Pour ma peine, ma punition,
Moi je tourne en rond, je tourne en rond.
















Zazie
Zazie est l’auteure des paroles de cette chanson sortie en 2007 dans son album « Totem ». Pour la composition, elle était entourée de Jean-Pierre Pilot et Philippe Paradis.

Mon avis :

Une vraie chanson à texte, à la mesure de l’absurdité de la condition humaine et de l’égoïsme dont nous faisons preuve face au monde qui nous entoure.
L’orchestration est originale : le son lancinant, répétitif des tambours résonne comme celui d’un chant de guerre tribal, accompagné de toute sa dramaturgie et sa solennité. La musique met magnifiquement en avant ces mots forts, portrait lucide et sans complaisance de l’homme moderne, mais tellement désabusé… qu’on en reste songeur.
Je vous invite à écouter ce titre sur votre site musical préféré !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire