samedi 20 octobre 2012

Le petit Nicolas : « Anselme et Odile Patmouille » - Sempé/Goscinny


Aujourd’hui, le petit Nicolas et ses parents sont invités à goûter chez Mr. et Mme Patmouille et leurs deux enfants, Anselme et Odile. Les enfants vont  goûter dans la chambre, mais très vite, une bagarre éclate entre frère et sœur. Le petit Nicolas en est le spectateur muet…

[…]

Alors là, ça a été terrible, parce qu’Odile s’est mise à crier, et puis elle s’est jetée sur Anselme et elle l’a griffé, et Anselme lui a tiré les cheveux, et elle l’a mordu, et M. Patmouille, Mme Patmouille, papa et maman sont entrés pendant qu’Anselme et Odile se roulaient par terre.
 -Voulez-vous arrêter, tout de suite ! a crié Mme Patmouille.
-Vous n’avez pas honte ? a crié M. Patmouille.
-C’est sa faute, a crié Odile, c’est lui qui a fait le fantôme et qui m’a tiré les cheveux !
-Suffit ! a crié M. Patmouille. Vous êtes des garnements et vous serez punis ! Pas de dessert ce soir et pas de télévision cette semaine ! Et ce n’est pas la peine de pleurer, si vous ne voulez pas une bonne fessée chacun !
-Oh ! mon Dieu, a dit maman à papa. Tu as vu l’heure qu’il est, chéri ? Il est temps de rentrer…
Et quand je me suis retrouvé à la maison, seul dans ma chambre, je me suis mis à pleurer.
C’est vrai, quoi, c’est pas juste ! Pourquoi je n’ai pas de petite sœur pour jouer avec moi ?


Extrait du livre : « Le petit Nicolas voyage » de Sempé/Goscinny, éd. folio junior



 









Voici les biographies de Sempé et Goscinny figurant en fin d’ouvrage :

Jean –Jacques Sempé :

Jean-Jacques Sempé
Jean- Jacques Sempé est né à Bordeaux le 17 août 1932. Élève très indiscipliné, il est renvoyé de son collège et commence à travailler à dix-sept ans. Après avoir été l’assistant malchanceux d’un courtier en vins et s’être engagé dans l’armée, il se lance à dix-neuf ans dans le dessin humoristique. Ses débuts sont difficiles, mais Sempé travaille comme un forcené. Il collabore à de nombreux magazines : Paris Match, L’Express…

En 1959, il « met au monde » la série des Petits Nicolas avec son ami René Goscinny. Il a, depuis, publié de nombreux albums. Sempé, dont le fils se prénomme bien sûr Nicolas, vit à Paris (rêvant de campagne) et à la campagne (rêvant de Paris).

Dans la collection Folio Junior, il est l’auteur de « Marcellin Caillou » (1997) et de « Raoul Taburin » (1998) ; il a également illustré « Catherine Certitude » de Patrick Modiano (1998) et « L’histoire de Monsieur Sommer » de Patrick Süskind (1998).

René Goscinny :

René Goscinny
René Goscinny est né à Paris en 1926 mais il passe son enfance en Argentine. « J’étais en classe un véritable guignol. Comme j’étais aussi plutôt bon élève, on ne me renvoyait pas. » Après une brillante scolarité au Collège français de Buenos Aires, C’est à New York qu’il débute sa carrière au côté d’Harvey Kurtzman, fondateur de Mad. De retour en France dans les années cinquante il collectionne les succès. Avec Sempé, il imagine le « Petit Nicolas », inventant pour lui un langage et un univers qui feront la notoriété du désormais célèbre écolier. Puis Goscinny crée « Astérix » avec Uderzo. Le triomphe du petit Gaulois sera phénoménal. Auteur prolifique, il est également l’auteur de « Lucky Luke » avec Morris, d’ « Iznogoud » avec Tabary, des « Dingodossiers » avec Gotlib… À la tête du légendaire magazine Pilote, il révolutionne la bande dessinée. Humoriste de génie, c’est avec « Le petit Nicolas » que Goscinny donne toute la mesure de son talent d’écrivain. C’est peut-être pour cela qu’il dira : « J’ai une tendresse particulière pour ce personnage. » René Goscinny est mort le 5 novembre 1977, à cinquante et un ans. Il est aujourd’hui l’un des écrivains les plus lus au monde.

Mon avis :
 
Des textes simples et plein d’humour, des dessins irrésistibles…Un succès jamais démenti avec des histoires courtes qui font encore rire les enfants d’aujourd’hui.  Les petits Nicolas, une série culte pour transmettre le goût de la lecture ! À partir de 9 ans.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire