lundi 1 avril 2013

Deux femmes courant sur la plage – Pablo Picasso




« Un tableau ne vit que par celui qui le regarde.» Pablo Ruiz Picasso (1881-1973)





Analyse du tableau:

Pablo Picasso
Cette gouache a été peinte par Picasso en 1922.  Ce qui frappe en observant le tableau, c’est son incroyable mouvement, son extraordinaire vitalité.

Les cheveux et les vêtements flottant au vent, observez cette femme à la tête renversée, sur la gauche, dont le regard serein semble vouloir rejoindre le ciel. Ses bras sont tendus, en recherche de vitesse. 

Remarquez que les deux personnages ont une robe défaite qui dévoile leur généreuse nudité: une belle mise en scène pour transmettre un sentiment de liberté retrouvée, d’affranchissement. Voilà des femmes qui se laissent négligemment déshabiller par le vent et emporter vers une forme d’abandon de soi, entièrement offertes à la merveilleuse sensation de se sentir vivantes. Elles en oublient le jugement des autres et retrouvent une joie enfantine et insouciante à se laisser entraîner dans une course effrénée. Malgré leurs corps massifs, elles semblent même sur le point de s'envoler...

Les couleurs employées pour le sable et les vêtements sont très neutres, en manque d'éclat. Picasso crée ainsi un contraste marqué avec la profondeur captivante de son bleu, qui unit subrepticement ciel et océan dans un même horizon.Résultat: notre regard est happé par cette pureté azurée, à l'exemple des deux femmes, qui semblent vouloir se perdre dans cette immensité indomptée. 

Vous qui contemplez à cet instant l’œuvre de Picasso, laissez-vous entraîner du bout des yeux dans cette course folle et imprégner par ce bleu qui vous cerne. Poursuivez les nuages qui glissent au-dessus de vos têtes, sentez  le vent du large s’engouffrer dans vos cheveux défaits. L’entendez-vous chanter à votre oreille un air qui parle de liberté ? Moi, je l’entends… 

7 commentaires:

  1. Merci beaucoup pour cette analyse qui m'a beaucoup aidé pour mon Histoire des Arts ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Heureuse d'avoir pu vous être utile ... Je vous remercie pour votre sympathique visite !

      Supprimer
  2. moi aussi cet article m'a aidé pour l'histoire des arts. Merci

    RépondreSupprimer
  3. quelle est le contexte de l'histoire ?? est ce une ( Guerre ? , Famine ? , Révolution ? , République ? , Abolition ?..)

    ps : J'ai chercher dans pas mal de cite mais je ne trouve pas
    Merci d'avance :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce tableau a été peint par Picasso en 1922, alors qu'il demeurait à Dinard, en Bretagne. On est donc dans la période de l'Entre-deux- guerres, et plus précisément au cours "des Années folles" (1920-1929). Cette époque se caractérise par une légèreté de ton, une insouciance heureuse et une grande émulation créatrice, plus particulièrement affichées dans le monde des arts et du spectacle. On tend alors à se distancier de la noirceur et des privations vécues au cours de la Première guerre mondiale, à se libérer du carcan moral étouffant et bien-pensant des aïeux, pour reconstruire une société sur des bases nouvelles.

      Le tableau de Picasso peut donc se lire au second degré: il est à l'image de cet espoir naissant, de la joie de vivre retrouvée, d'une recherche éperdue de liberté...


      J'espère que ces quelques lignes vous aideront dans votre travail ! ;)

      Supprimer
  4. Merci beaucoup Marie, votre commentaire est très complet
    et ma bien aidé dans mes recherches !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Génial!

      Je voudrais tout de même apporter une précision supplémentaire à mon dernier commentaire: comme je l'ai déjà écrit, les années folles sont empreintes d'une grande effervescence artistique, littéraire, etc... mais elles sont également un point d'ancrage concret vers l'émancipation féminine. En effet,c'est à cette époque qu'apparaissent (dans les milieux urbains et privilégiés) la mode "à la garçonne",le port des cheveux courts, l'abandon du corset, le droit de fumer en public, par exemple. Ce vent de liberté et de modernité ébouriffe la société dans sa globalité et pose les premiers jalons de l'égalité homme - femme.

      Voilà donc une amorce d'assouplissement de la condition féminine qui est, bien entendu, un fil conducteur essentiel et incontournable dans l'analyse du tableau de Picasso...

      A bientôt!

      Supprimer