dimanche 29 septembre 2013

Il faut me jurer de m’aimer - Boris Vian


Il faut me jurer de m’aimer
Tout le temps que la vie vagabonde
Laissera nos deux cœurs dans la ronde
Où le monde est en train de tourner.
Il faut me jurer de m’aimer
Tout le temps qu’un printemps plein de rires
Renaîtra chaque année pour nous dire
Que voici la saison des baisers.

L’amour nous a mis dans les mains
Des oiseaux vermeils,
Des fleurs merveilleuses.
L’amour nous a fait un jardin
Rempli de soleil
Et d’années heureuses.
Il faut me jurer de m’aimer
Tout le temps que la mer aux yeux pâles
Reviendra se draper comme un châle
Sur nos corps échauffés par l’été.

Combien de serments déjà faits
Pour l’éternité
Se sont effacés ?
Combien de serments solennels
Cassés d’un coup d’aile
Par le temps lassé…
Il faut me jurer de m’aimer
Tout le temps que ta main dans la mienne
Défendra notre amour de la haine
Que la joie finira par calmer.
Il faut me jurer de m’aimer
Tout le temps que le sang dans nos veines
Rythmera nos bonheurs et nos peines,
Dans la paix que nous aurons trouvée.

L’amour nous a mis dans le cœur
Les diamants du ciel
Ces trésors sans nombre
L’amour aux beaux yeux de rôdeur
Qui chasse, moqueur,
Les terreurs de l’ombre…
Il faut me jurer de m’aimer
Tout le temps que nos corps et nos lèvres
Brûleront de la fièvre des fièvres
Tout le temps qui nous sera donné.




La chanson :

Boris Vian
Boris Vian écrit cette chanson en 1958, la musique est de Louis Ferrari. Simone Langlois est son unique interprète. Vous pouvez l’écouter d’un clic sur votre site musical préféré…

Aucun commentaire:

Publier un commentaire