mercredi 20 mai 2015

Enigme littéraire Bilbo le Hobbit (4) - J.R.R. Tolkien


Dans « Bilbo le Hobbit », la célèbre œuvre de Tolkien, on peut lire toute une série d’énigmes au chapitre V,  « Enigmes dans l’obscurité ».

L’auteur y décrit la première rencontre entre Bilbo Baggins et le machiavélique Gollum. Perdu dans un dédale de galeries ténébreuses au cœur de la montagne des gobelins, le Hobbit arrive soudainement sur les rives glacées d’un lac souterrain. C’est là que vit Gollum. La créature, qui se nomme elle-même « mon trésor », est très intriguée par cette arrivée insolite et inespérée. Pour gagner du temps, parce qu’elle n’a pas encore très faim et qu’elle désire en savoir un peu plus sur  Bilbo, elle lui propose de participer à un concours d’énigmes. Mais très vite, le petit jeu du Gollum devient très dangereux pour le Hobbit : « Si le trésor demande et que ça ne réponde pas, on le mange, mon trésor. Si ça nous demande et qu’on ne réponde pas, alors on fait ce que ça veut, hein ? On lui montre comment sortir, oui ! »




Voici la quatrième énigme posée par Bilbo à Gollum :
« Un œil dans un visage bleu
Vit un œil dans un visage vert.
``Cet œil-là ressemble à cet œil-ci,
dit le premier œil,
Mais en un lieu bas,
Non pas en un lieu haut.´´ »








Réponse :

« Ss, ss, ss », fit Gollum.
Il y avait longtemps, très longtemps qu’il était sous terre et il oubliait ce genre de choses. Mais juste comme Bilbo commençait à espérer que le misérable serait incapable de répondre, Gollum se remémora des souvenirs d’un temps infiniment lointain, de l’époque où il vivait avec sa grand-mère dans un trou creusé sur la berge d’une rivière : « Ss, sss, mon trésor, dit-il. Le soleil sur les marguerites, ça veut dire, oui. »

Aucun commentaire:

Publier un commentaire