mardi 27 août 2013

Que le jour me dure ( ou La Romance sur trois notes) - Jean-Jacques Rousseau

Jean-Jacques Rousseau
Que le jour me dure
Passé loin de toi !
Toute la nature
N’est plus rien pour moi.
Le plus vert bocage
Quand tu n’y es pas,
N’est qu’un lieu sauvage
Pour moi sans appas.

Hélas ! Si je passe
Un jour sans te voir
Je cherche ta trace
Dans mon désespoir.
Quand je l’ai perdue
Je reste à pleurer ;
Mon âme éperdue
Est près d’expirer.

Le cœur ma palpite
Quand j’entends ta voix ;
Tout mon cœur s’agite
Dès que je te vois.
Ouvres-tu la bouche ?
Les cieux vont s’ouvrir
Si ta main me touche,
Je me sens frémir.

         Jean-Jacques Rousseau






Les paroles et la musique de cette chanson sont de Jean-Jacques Rousseau (1712-1778). Elle provient de son livre « Recueil d’airs, romances et duos ». Ce recueil est composé de 95 chansons, dont 13 sont intégralement l’œuvre de Rousseau. « Que le jour me dure » est l’une d’entre elles. Elle a même connu son heure de gloire, paraît-il… 
Je vous suggère de l’écouter à l’adresse suivante :

On connaît Rousseau philosophe et écrivain, on le connaît moins musicien et pourtant la musique a tenu une place de choix dans son existence. Il a en  effet vécu pendant des années de son travail de copiste de partitions, et il a même publié en 1767 un « Dictionnaire de la musique » dont la rédaction lui a demandé seize ans…

Aucun commentaire:

Publier un commentaire