dimanche 16 décembre 2012

Trois anges sont venus - Augusta Holmès


Trois anges sont venus ce soir
M’apporter de bien belles choses,
L’un d’eux avait un encensoir,
L’autre avait un chapeau de roses,
Et le troisième avait en main
Une robe toute fleurie
De perles d’or et de jasmin
Comme en a Madame Marie.
Noël ! Noël !
Nous venons du ciel
T’apporter ce que tu désires,
Car le bon Dieu
Au fond du ciel bleu,
Est chagrin lorsque tu soupires.

Veux-tu le bel encensoir d’or
Ou la rose éclose en couronne ?
Veux-tu la robe, ou bien encore
Un collier où l’argent fleuronne ?
Veux-tu des fruits du Paradis
Ou du blé des célestes granges ?
Ou comme les bergers, jadis,
Veux-tu voir  Jésus dans ses langes ?
Noël ! Noël !
Retournez au ciel
Mes beaux anges, à l’instant même ;
Dans le ciel bleu,
Demandez à Dieu,
Le bonheur pour celui que j’aime.

                     Augusta Holmès






La chanson :

La musique et les paroles de cette chanson ont été écrites par Augusta Holmès en 1884. C’est un véritable classique de Noël et des générations d’écoliers ont chanté cet air mélodieux sous le sapin. Elle a également été interprétée par des célébrités comme Tino Rossi  ou Barbara Hendricks, pour ne citer qu’eux…


L’auteur :

Augusta Holmès
Augusta Mary Ann Holmès est née à Paris en 1847. D’origine irlandaise, elle adoptera la nationalité française. Son goût pour la musique la mène, dès l’enfance,  vers l’apprentissage du piano. Puis elle étudie l’harmonie et l’orchestration. Elle restera toute sa vie une véritable passionnée de Wagner. À 20 ans, elle présente au public parisien ses premières compositions. 

 Femme de caractère, ses choix sentimentaux semblent plutôt atypiques dans le contexte d’une époque  rigide et bien- pensante : elle décline les demandes en mariage du déjà célèbre Camille de Saint-Saëns et choisit de vivre maritalement une quinzaine d’années avec le poète Catulle Mendès, dont elle aura cinq enfants.

Augusta Holmès  écrit de nombreuses chansons, des poèmes et odes symphoniques, ainsi qu’un opéra, « La montagne noire ».  Pourtant,  la postérité se souviendra d’elle grâce à un chant de Noël : « Trois anges sont venus ». 

Augusta Holmès décède à Paris en 1903.

Je vous suggère d’écouter Tino Rossi chanter en 1939, « Trois anges sont venus ». Sa voix illustre des images d’époque. Le film permet de visualiser  le contexte dans lequel  a été diffusé la chanson.

http://www.youtube.com/watch?v=v-B1ob5lG9c

Aucun commentaire:

Publier un commentaire