samedi 17 mars 2012

Le cancre - Jacques Prévert

Il dit non avec la tête
mais il dit oui avec le cœur
il dit oui à ce qu’il aime
il dit non au professeur
il est debout
on le questionne
et tous les problèmes sont posés
soudain le fou rire le prend
et il efface tout
les chiffres et les mots
les dates et les noms
les phrases et les pièges
et malgré les menaces du maître
sous les huées des enfants prodiges
avec des craies de toutes les couleurs
sur le tableau noir du malheur
il dessine le visage du bonheur.

Extrait du recueil de poèmes « Paroles » de Jacques Prévert



Jacques Prévert (1900-1977) était  d’origine modeste. Il avait une personnalité gaie, turbulente et ne s’est jamais totalement plié  aux règles scolaires. Il a donc choisi de quitter l’école à 15 ans. Jacques a vécu de petits boulots durant plusieurs années avant de se lancer dans une carrière littéraire. Artiste populaire, il a su se faire apprécier par son écriture simple et accessible par tous. Sa vie durant, il a défendu les faibles et les opprimés. C’était un libertaire qui n’a cessé de se moquer des convenances. Il s’est souvent placé du côté de la jeunesse et des enfants, de ceux qui n’entrent pas toujours dans le moule institutionnel ou social qui leur est réservé. Il a d’ailleurs beaucoup écrit pour les jeunes : un scénario de dessin animé, des textes pour des chansons enfantines, des contes (« Contes pour des enfants pas sages » en 1947 ou « L’opéra de la lune » en 1953).

En 1945, il publie son premier recueil « Paroles ». Il a connu un immense succès auprès du grand public. Dans ce poème, on retrouve sa vision pleine de tendresse pour la spontanéité et le naturel propres à l'enfance. Et toujours cette fraîcheur, cette simplicité de l’écriture. Prévert, artiste populaire par excellence n’a jamais perdu son âme d’enfant.

 Pour la petite histoire, il est amusant de savoir qu’il vouait également une  véritable passion aux collages… «  Du moment qu’on écrit avec de l’encre ou un crayon, on peut faire des images aussi, surtout comme moi, quand on ne sait pas dessiner, on peut faire des images avec de la colle et des ciseaux, et c’est pareil qu’un texte, ça dit la même chose. » (in « Collages », Gallimard 1982). Voici quelques œuvres de Prévert :  








Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire